New York toujours le centre du monde ?

Downtown Manhattan
Downtown Manhattan

A peine 300 ans d'histoire, mais une place centrale dans le monde occidental. 

New York a tant d'énergie à offrir, qu'elle fascine le monde entier. Alors est-ce toujours là bas que tout se passe ?


MANHATTAN

Arrivée à JFK, de nuit après un vol sur XL airways..ou plutot Ryanair, mais version long courrier. La seule chose non payante du vol? L'eau Cristalline. Oui, pour le reste il y a Mastercard.

Le vol passe vite et on arrive même avec 1h d'avance, mais c'est du low cost : pas d'écran, de couverture, ni d'écouteurs.

En apercevant au loin les lumières de Manhattan, l'énergie revient. 

Le prix du taxi est désormais fixe : 50$ (no tax no tips included). Notre chauffeur, conducteur de rallye dans une autre vie, slalome sur la Highway et nous emmène vite à Manhattan, en seulement 30 minutes. 

Sur le chemin il nous tape un peu la discut' mais bizarrement, quand on arrive à destination part assez vite - sans nous rendre la monnaie, avant que l'on ai pu dire quoique ce soit. Welcome in NYC ! On dort dans lower Manhattan, sur Grand street. Un Hot Dog et un tour de quartier plus tard, il est déjà très tard, et nous partons nous coucher..

 

Ci dessous l'article détaillé. Mais également un TOP 10 de New York 

Lower Manhattan

Prince Street
Prince Street

J'étais déjà venue à New York il y a quelques années.. Bon d'accord, j'étais Ado et il y avait encore les Twins Tower.

"Lower Manhtattan" aussi appelé Downtown Manhattan inclus les quartiers de : NoliTa (North of Little Italy), SoHo (South of Houston St) Chinatown, Financial District et Wall St, ainsi que le World trade center. Quelques blocks plus au nord se trouvent également les quartiers de Greenwich et West village ou "The village" qui furent traditionnellement les quartiers de bohème, déplacés aujourd'hui vers Brooklyn et le Queens. 

 

Levées en plein jet lag aux aurores, enfin j'exagère, vers 6h30-7h00 du matin, on prend une rain shower (mais c'est quoi leur problème avec le pommeau de douche ici ?)

On avale en vitesse quelques trop bonnes viennoiseries de chez Ferrara (une patisserie Italienne, vraie institution des New Yorkais) qui se trouve en face de la où nous dormons, dans le quartier de Little Italy.

 

Ou plutôt ce qu'il en reste. Le quartier était autrefois une terre d'accueil des migrants Italiens. Aujourd'hui les Italiens se sont dispersés dans tout l'état et le quartier est littéralement absorbé par Chinatown qui l'entoure. Little Italy se résume aujourd'hui à quelques resto Italiens qui n'ont franchement rien de très authentique, d'un point de vue Européen en tout cas.

 

"Lower Manhattan" reste un endroit stratégique et plus vivant que "Mid Town" (le quartier de Time Square) pour séjourner, ce dernier est souvent réservé au tourisme de masse et aux bureaux.

Une douce journée de printemps s'annonce
Une douce journée de printemps s'annonce

 

Ville d'immigration New York est un brassage multi culturel : le Melting pot et le mélange des populations prennent ici une résonance particulière. On y croise le monde entier. Afro américains, Hispanos, Chinois, Russe: New York est fidèle à sa réputation.

 

Quelques bonnes adresses pour déjeuner dans le coin? Le café Gitane à l'angle de Mott et Prince St ou le Ruby's café sur Mulberry St non loin.

De la bonne cuisine healthy, qui, bien que tendance à New York, ne se trouve pas à tous les angles de rues.

 

Le long de Spring St, je me perds à regarder les New Yorkais partir au travail.. 

Ils sont tous, sans exception, avec leur café d'un litre à la main. Je remarque néanmoins un nombre considérable de femmes en comparaison à celui des hommes. 

Ce qui confirme la statistique qu'il y a à Manhattan : plus d'hommes que de femmes.


Mais pourquoi y a-t-il autant de célibataires à New York ?

Il y a exactement 90 hommes pour 100 femmes.

Voilà pourquoi les temps sont durs pour Carry et Samantha...

Une ville où les rencontres et le dating pourtant ne manquent pas, les activités non plus. Mais où justement il est de plus en plus dur de se poser.

Ce qui se passe aujourd'hui à New York, c'est peut être ce qui se passera bientôt pour les autres grandes villes. A New York, il est plus dur de trouver l'âme sœur que d'obtenir un CDI en France. 

 


Pastrami de l'incroyable KATZ'S
Pastrami de l'incroyable KATZ'S

Bon, nous finissons par aller manger à l'incroyable et non pas healthy KATZ's Delicatessen, un des Deli le plus connu de New York situé sur Houston St.

Faire la queue devant ce deli datant de la fin du XIXe est un classique, cependant elle peut être plus ou moins longue..

 

Mais le jeu en vaut la chandelle. Spécialistes du pastrami et de cuisine Cacher cet endroit est visité par le monde entier. Les murs sont tapissés de célébrités posant avec les propriétaires. A l'intérieur l'organisation est de rigueur: service ou comptoir, tout va très vite. 

Beaucoup de gens prennent une soupe "de boulettes Matza" qui sont des boulettes de pains azyme flottant dans un bouillon au poulet..

Bon, évidemment je ne m'y risque pas. On se décide pour un sandwich au pastrami, classique, et emblème de la maison. Je n'en avais jamais goûté d'aussi bon (et lourd) 

 

Finir par faire les magasins autour de Broadway/ Lafayette Street est une bonne option, les boutiques sont toutes plus tendances les unes que les autres. Il y a un paquet d'endroits à découvrir dans ce quartier et il est facile de s'y perdre. Enfin surtout d'engloutir des kilomètres.  


l'ADN de New York..

 

On ressent dans la ville une énergie folle, c'est toujours incroyable. Tout va très vite.

Dès que vous entrez quelque part vous serez accueillis par un sourire et un "Hiiiii, how are you today ?" Tout  le monde veut son Tips.

 

L'image qu'ici tout est possible n'est pas un mythe. Qui s'en donne les moyens réussira à New York. Les dollars coulent encore..

C'est maintenant une ville de services, où  les besoins se créent et où tout se renouvelle sans cesse.

Ici, tout le monde est "driven".. C'est à dire que tout le monde est conduit par quelque chose.

Une passion, un job, ou les deux à la fois.

 

On croise un paquet d'expats' Français qui vivent ici depuis des années et ne jurent que par cette ville et son dynamisme. Parfois, ils n'ont pas de papiers et ne peuvent sortir du territoire Américain, mais qu'importe vivre son rêve New Yorkais, ça se mérite.


MeatPacking & Chelsea Districts

La High Line
La High Line

Meat Packing et Chelsea districts sont situés au bord du Fleuve Hudson, à l'ouest de Manhattan. 

On part faire un tour sur la High Line, en entrant juste derrière le non moins très connu hotel Standard.

Cet hotel à l'architecture détonante est en plein cœur du MeatPacking, l'ancien quartier des abattoirs. Cet hotel (comme le quartier) est devenu très à la mode ces dernières années : entre le Boom Boom Room pour boire un verre sur le rooftop, et son club : le Bain, tout le monde s'y presse.

 

J'ai quand même un peu l'impression que l'endroit, fort de son succès est devenu, comme le Meatpacking en général une usine à touristes chics et à Américaines surbrushinguées. Dommage...

La high Line est cette ancienne voie ferrée construite au début du XXe siècle afin de désengorger le traffic dans le  quartier des abattoirs alors complètement saturés.

Réhabilitée et transformée en immense jardin suspendu, elle est inaugurée en 2009. Devenue un incontournable des journées ensoleillées, ce havre de paix offre une balade géniale avec vue, en plein cœur de Manhattan.

 

Stand (d'énormes) Lobster au Chelsea Market
Stand (d'énormes) Lobster au Chelsea Market

A coté de la high line vient d'ouvrir le musée Whitney, un musée d'art contemporain existant mais déplacé dans ce nouvel édifice. Je ne l'ai pas visité, mais parait-il que l'art y est très contemporain, et pas forcement accessible au commun des mortels.

 

Nous descendons de la High Line pour aller déjeuner au Chelsea Market, qui se trouve dans une ancienne usine de biscuits Oreo. Le marché, compte près d'une trentaine  de restaurants et un grands nombre de boutiques. L'édifice de type industriel est superbement conservé.

 

Et à l'intérieur ? Une explosion d'odeur et de saveurs. Dur de choisir entre le Lobster Roll ultra frais, la bisque de Homard, les Tacos & quesadillas, Banh-mi Bo-Buns, et autres spécialités. Les tentations sont partout..

Et le soir ? A ne pas manquer sur la 27th : Le Sleep no More. Cet ancien hotel désaffecté, propose un spectacle pour une centaine de dollars tête, où vous êtes au cœur de l'intrigue. Masqués, vous déambulez dans le lieu en suivant les acteurs pour un show plein de suspens.


Brooklyn

Dans les rues de Williamsburg
Dans les rues de Williamsburg

A quelques encablures de là, se trouve Brooklyn voisine de Manhattan. Certaines personnes ne s'y aventurent pas préférant rester à Times Square ou sur la 5ème avenue, ce qui est bien dommage.

 

Le véritable et actuel esprit New Yorkais est ici !

 

Brooklyn est un large aperçu de ce que pouvait être Greenwich village dans les années 60-70 : Oeuvres artistiques partout, petite galeries d'art, club underground, musiciens, concept store, petites boutiques en tout genre.. 

Bref le côté bohème de Manhattan qui s'est peu à peu déplacé par ici vu le prix exorbitant des loyers là bas. Brooklyn n'est pas (plus) bon marché, mais les prix y sont tout de même beaucoup plus raisonnable que chez sa voisine. 

Le quartier de Williamsburg est le plus populaire et le symbole du borough de Brooklyn, c'est aussi l'un des plus proche en métro (ligne L ou alors avec le Ferry de l'east river). Seulement quelques stations le sépare de Manhattan. Hipsters, bobos, et artistes se côtoient pour un dépaysement total. Le quartier est assez vert, et les constructions de taille humaines.

Ce jour là 26 degrés au compteur on en profite pour se poser sur les quais avec une vue imprenable sur Manhattan.

A Williamsburg exit les burgers et autres hot dog, ici on mange veggie, organic (bio), et on boit toutes sortes de jus detox.

 

Les gens boivent des verres dans de petits bars branchés et pendant les beaux jours beaucoup finissent leurs soirées sur un rooftop comme celui de l'Out Put le club branché du coin.

Brooklyn s'étend cependant bien au delà de Williamsburg, et tout au bout de la ligne de métro (une bonne heure) on arrive même au bord d'une longue plage à : Coney Island. Une escapade dépaysante avec son parc d'attraction désuet : Le Luna Park, situé sur Surf avenue, et ouvert de Mars à Octobre. Facile d'accès pour la journée, Coney Island offre une escapade loin de la frénésie de Manhattan. 

Bon c'est sur, Brooklyn est définitivement mon endroit préféré à New York.


Mid-Town et Central Park

Time square coté face
Time square coté face

Pas de chance, aujourd'hui il pleut des cordes. Un vent glacial souffle. Rien à voir avec les 25 degrés de la veille, mais qu'importe, à New York c'est parfois les 4 saisons dans la même journées .

Mid Town, comme son nom l'indique est la partie centrale de Manhattan. C'est la partie que tout touriste qui se respecte connait car elle abrite entre autres : l'empire state building, Time Square, Rockfeller Center, la Cathédrale St Patrick, le Terminal grand Central, et un bout de Central Park.

Autant dire que ce n'est plus franchement le New York authentique, mais plutôt le quartier des bureaux, et celui du tourisme de groupes.

Néanmoins, ses buildings tous plus hauts les uns que les autres le quartier vaut le détour. Les rayons du soleil ont même du mal à pénétrer dans ces rues souvent à l'ombre à cause de la taille des buildings.

 

Time square, et son lot de vendeurs ambulants.. Quelques restaurants buffets pour lesquels je n'y mangerais pour rien au monde. Entre deux panneaux publicitaires, se cachent quelques bureaux (dont le siège de la boîte pour laquelle je bosse) mais nous ne faisons que passer.

Une des choses qui peut être sympa à faire et de monter à Top of the Rock, dans le Rockfeller center, pour sa plateforme d'observation avec vue imprenable sur New York.

Et nous que faisons nous ? Bah..on a fini par aller manger chez Five guys sur la 55th..! Détails sur Five Guys dans le Top 10 ici

  

Impressions

Commentaires: 1
  • #1

    Lesli Cowgill (samedi, 04 février 2017 03:07)


    My partner and I stumbled over here coming from a different web address and thought I might check things out. I like what I see so now i'm following you. Look forward to going over your web page again.